J’ai remarqué qu’ici les français sont considerés comme des étrangers “particuliers”. Les français sont les voisins des allemands mais au même temps leurs “meilleurs ennemis”.  En revanche c’est cette rivalité qui nous permet de nous moquer un de l’autre, sans que ça soit du racisme. Cette rivalité sous entend un certain respect envers l’adversaire.

En tant que français on se sentira toujours plus du sud de ce qu’on l’est: à cause des apparences, mais aussi par rapport au fait que les allemands sont plus froids. Par contre j’ai dernierement rencontré des italiens et comparé à eux on dirait que c’est moi l’allemand!

Je suis peut être un peut prevenu sur les français qui vivent ici, mais j’ai l’impression  qu’ils ne cherchent pas vraiment à s’intégrer, au contraire ils vivent isolé par rapport à la culture allemande, comme des outsiders.

Des fois on m’accuse de la même chose, même si j’essaye de me mêler à la masses.


0