Salut tout le monde, je m’appelle Madina Tsoroeva et j’ai 21 ans. Je viens du Russie, plus spécialement du Caucase. Je suis étudiante à la fac de Metz ici en France. J’ai vécu 5 ans à Bayonne et après je suis venue à Metz.

Qu’est-ce qui t’as ramené en France?

J’avais 14 ans quand j’ai quitté la Russie avec ma famille, donc je m’en souviens encore très bien. Ce n’était pas un choix, je ne voulais pas quitter mon pays mais les problèmes politiques de mon père nous n’ont pas laissé le choix.

Quel genre de difficultés as-tu rencontré une fois arrivée en France?

Au début je ne voulais vraiment pas partir, mes amis étaient tous en Russie. J’avais vraiment peur de commencer l’école ici en France parce-que je ne connaissais pas du tout la langue. Une fois ici j’avais peur de parler et j’avais surtout peur de ne pas réussir à l’école. A mon arrivée en France j’ai été mise en 5ème, donc j’avais deux ans de plus par rapport à mes camarades. Mais plus tard j’ai pu demander de sauter une classe: j’avais réussi. Je me sentais très mal à l’aise, parce que les différences culturelles étaient énormes, un exemple? Rentrer dans le bus sans dire bonjour au chauffeur est normal en Russie, alors qu’en France est considéré mal poli.

Comment as-tu dépassé ces difficultés? Tu te sens donc intégrée?

En étant arrivée ici à 14 ans je passais beaucoup de temps l’école et mes camarades m’ont beaucoup aidé. Quelques fois ils rigolaient pour mon accent ou parce que je disais un mot pour un autre, mais ce n’était jamais méchant: on rigolait ensemble. Ils étaient vraiment sympa et ils m’ont beaucoup aidé à apprendre le français, mais pas seulement, ils me posaient plein de questions sur mon Pays. C’est aussi grâce à eux que, petit à petit je me suis intégrée.

Je me sens vraiment intégrée, mais entre temps je sais que la France n’est pas mon pays. Mais si jamais je pouvais retourner en Russie, je sais que la France me manquerait également. Je me sens partagée en deux en fait. La langue m’a beaucoup aidé, comme les français qui ont toujours été gentils et ouverts envers moi et ma culture.

Quels conseils donnerais-tu aux étrangers qui veulent venir en France?

D’abord étudiez la langue ! Et surtout n’ayez pas peur de parler une fois en France, essayez de parler même si vous savez que vous dites des bêtises, cela va montrer aux français que vous avez envie de parler leur langue et de vous intégrer. Et, surtout si vous venez de Russie comme moi, n’oubliez pas la politesse : dites bonjour en rentrant dans les magasins, dans les bus etc etc. N’ayez pas peur, les français sont très sympa et gentil !

Comment et surtout où imagines-tu ton futur?

Pour le moment je compte finir mes études ici en France, mais plus tard j’aimerais trouver un stage ou en travail entre Russie et/ou Chine.

Tu arrives à imaginer tes futurs enfants parler une autre langue que le Russe?

Je ne veux pas d’enfants, mais si jamais j’allais en avoir je leurs parlerais que le Russe. Je ferais pour qu’ils sachent d’où ils viennent, pour qu’ils connaissent leur origine. De plus, savoir plusieurs langues c’est un grand avantage.

Trouves-tu la France un Pays multiethnique?

J’ai  beaucoup voyagé  en Europe, et j’ai trouvé que la France était le pays le plus ouvert envers les étrangers, le Belgique aussi mais les français ont été très sympa et chaleureux envers moi. Je trouve que les français nous aident beaucoup, d’ailleurs je crois que c’est la raison pour laquelle beaucoup d’étrangers choisissent la France.


0